Logo claudine B
 
Brame du cerf en forêt de Rambouillet
Le brame du cerf en forêt de Rambouillet : Ces photos ont été prises à l'occasion de deux années de brame différents, en forêt de Rambouillet, ainsi que quelques photos prises au printemps.
Le cerf dominant va faire le vide autour de lui
en écartant d'abord les cerfs pouvant lui faire concurrence et ensuite il écartera les daguets, restant seul à honorer la harde de biches. Pour un photographe, c'est un moment magique car nous observons les animaux dans un contexte très particulier.
 
logo
 
brame du cerf en forêt de Rambouillet
Photo n°1 : Sur les 7 premières photos, je vous laisse apprécier ce que représente pour un photographe le résultat d'une longue attente. La harde se situe sur la droite de cette photo à cent mètres.
Six cerfs rejetés tentent une approche discrète sur notre gauche, afin de rejoindre la harde et tenter pour certains, de livrer combat avec le dominant en vue de lui reprendre sa place.
Ce cerf magnifique se présente en éclaireur à vingt mètres environ de nous, Il ne bouge plus et observe les lieux avant de s'engager avec les cinq autres cerfs ! Or profitant de cet instant pour déclencher une série de photos, le bruit de nos deux boîtiers vont malheureusement nous perdre, le faisant détaler à une vitesse défiant toute concurrence.
Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°2 : Sur ce cliché, je vous laisse apprécier avec quelle puissance le cerf va exécuter son demi-tour.

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°3 : Tout se passe très vite et on parle ici de dixième de seconde entre chaque photos.

le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°4 : Ce sont des instants que l'on ne peux pas oublier, car pour obtenir cette série de photos, il faut parfois attendre longtemps et faire preuve d'une grande patience.

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°5 : Une puissance incroyable.

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°6 : On voit bien avec cette série, la vitesse du cerf devant ce qu'il estime être le danger. Une seconde à suffit pour prendre les sept clichés.

le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°7: Sur cette vue, on perçoit bien la puissance du cerf et toute sa beauté car il a fière allure. C'est un instant magique difficile à commenter.

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°8 : Voici une harde de biches. Vous remarquerez l'absence de daguet. Le cerf dominant accepte la présence des chevrettes, mais repousse systématiquement les daguets et les jeunes cerfs lui étant inférieurs.

le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°9 : Le cerf en train de bramer. Il pousse un cri impressionnant afin de démontrer sa puissance vis à vis des autres cerfs qui chercheraient à le provoquer. De temps en temps; il est courant d'entendre le bruit des bois s'entrechoquant sur les arbres ou sur les ramures d'un autre cerf car les combats sont incessant et nombreux. Contrairement aux idées reçues, il est très difficile de saisir l'instant ou le cerfs pousse son brame car il faut être bien placé et ne pas avoir comme ici des arbres pour vous gêner, ce qui est rarement le cas.

le cerf en période de brame en forêt de Rambouillet

Photo n°10 : Encore une vue sur le dominant surveillant les environs. Il faut savoir que lorsqu'il perçoit le moindre bruit provenant de ses rivaux, il est capable de faire demi tour et de foncer dans leur direction pour livrer un combat sans merci. Raison pour laquelle sur une autre photo, j'ai vraiment eu très peur car il est resté longtemps à chercher ou je me situais et j'ai cru un instant qu'il allait venir dans ma direction !

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°11 : Pas facile d'avoir la place idéale lorsque la forêt est à ce point fournie.

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°12: Un des derniers daguets qui sera reconduit hors zone et sera séparé de sa mère jusqu'à la fin du brame.

Photo n°13: Sur ce cliché, on peut voir le cerf dominant faire des va-et-vient incessants, toujours prêt à livrer des combats à ses rivaux.
C'est à cet instant précis ou le cerf peut s'avérer dangereux pour l'homme, car photographe ou pas vous êtes à ses yeux un intrus. Lorsque vous le voyez piquer franchement un démarrage en vue de mettre un autre cerf hors de son périmètre, je puis vous assurer que vous ne la ramenez pas
.

le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°14: Les biches sont visiblement à l'écoute du dominant prêtes à le suivre lorsqu'il donne l'ordre de décamper.

le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°15: Je peux vous assurer que là, je n'en menais pas large, Venant d'évincer un rival, il cherchait désormais ma position. Mon mari situé à vingt mètres, caché tout comme moi derrière un arbre, avait pressenti également le danger, prenant la décision de ne plus trop insisté. Il faut dire que le tout premier jour du brame est vraiment impressionnant car le cerf prend ses marques. Les autres jours beaucoup moins, car le cerf va vite se retrouver dans un état d'épuisement et à vers la fin du brame, il arrive souvent que les autres cerfs finissent par avoir raison du dominant.

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°16: Observez la puissance de ce cerf, il est tout simplement magnifique.

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°17: Le dominant et sa harde de biches.

le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°18: Une autre vue du dominant avec sa harde.

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°19: Pour un photographe, l'essentiel est de faire une approche lorsque le cerf est occupé à évincer ses rivaux car lorsqu'il est dans cette position il est impossible de l'approcher sans se faire repairer.

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°20: Le cerf ne voit pas très bien, mais par contre il vous entend et tout comme le chevreuil, il possède un odorat puissant. On le voit ici sur cette photo, le cerf nous a repéré et il tente avec sa faible vue de distinguer notre présence.

Le brame du cerf en forêt de rambouillet

Photo n°21: Une photo magique avec la biche et son petit.

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°22: Voici encore un exemple du cerf ayant perçu notre présence et se tenant prêt à nous évincer.

le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°23: Cette photo a été prise dans les tous premiers jours du brame et l'on voit ici le dominant reconduire le dernier daguet hors de la harde. En trente minutes à peine, il avait faire le ménage et le brame pouvait alors commencer.

le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°24: Le dernier daguet

le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°25 La harde de biches restant groupée.

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°26: Ici le cerf dominant est visiblement épuisé. On le retrouve souvent couché pendant la période du rut, tentant de récupérer entre les combats qu'il livre au quotidien. Le fait d'honorer les biches lui fait perdre énormément de poids.

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°27: Toujours méfiant, le cerf dominant veille au grain.

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°28: Encore notre présence qui le perturbe

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°29: Au pied de l'arbre une petit faon que vous ne percevez pas. Le cerf se couchera à côté.

le brame du cerf enforêt de Rambouillet

Photo n°30 Voici un des trois cerfs qui nous a tenté de nous charger lorsque nous tentions de rejoindre la harde dans le sous-bois.

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°31: En fait, les trois cerfs en question, on fait des va-et-vient musclés, s'arrêtant en nous faisant face à chaque fois et repartant aussitôt sur un autre photographe pour l'inciter à renoncer et ainsi de suite, ce qui commençait à nous inquiéter un peu.

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°32: Les biches se reposent également.

Le brame du cerf en forêt de Rambouillet

Photo n°33: Toujours sur ses gardes, le dominant veille sur sa harde.

logo